top of page
  • Photo du rédacteur SEO Secret

6686体育官网app下载



Qu’est-ce que le siloing ou Silo SEO ?


Il s’agit d’un principe d’organisation de contenus textuels . Le siloing peut être thématique ou sémantique. Le siloing thématique est assez courant, notamment sur les sites e-commerce. Il représente la façon la plus logique de hiérarchiser les contenus.


Le siloing sémantique est quant à lui construit avec l’objectif de positionner le site sur Google en répondant à des attentes/des intentions .

Dans les deux cas, le siloing s’articule autour de plusieurs thématiques, ce qui peut rendre la compréhension de la thématique de votre site compliquée pour le moteur de recherche et par conséquent, parfois, desservir votre référencement naturel . Voici un schéma explicatif de son fonctionnement :





Qu’est-ce qu’un cocon sémantique ?


Le cocon sémantique est un principe d’ organisation de contenus textuels qui a pour objectif de répondre aux différentes questions des utilisateurs sur un thème donné et reliés entre eux par des liens hypertextes. En résumé, un cocon sémantique ressemble à un ensemble de pages dont les sujets vont du plus général au plus précis. Tout comme pour le siloing, voici un schéma explicatif du fonctionnement des cocons sémantique :




Quels sont les avantages du siloing et du cocon sémantique ?


Comme énoncé plus haut, le siloing a pour avantage la classification de différents thèmes au sein d’un même site . En effet c’est un élément que Google apprécie. Le siloing possède une arborescence claire et facile d’utilisation, idéale pour les sites de e-commerce ou alors pour des sites possédant des milliers de pages.


En ce qui concerne le cocon sémantique, il aura tendance à placer les préoccupations de l’internautes en premier : c’est probablement l’élément que Google valorise le plus aujourd’hui. Le maillage interne pensé au millimètre permet plusieurs pages dédiées à un même sujet, ce qui accélère l’impression d’expertise, de légitimité de votre site, sur le sujet développé.


Le fait de relier les pages d’un site entre elles à l’aide d’un cocon sémantique permet de devenir plus légitime de parler d’une thématique et donc d’augmenter son référencement. Ces dernières permettent aussi de s’attaquer à une plus grosse requête cible, c’est-à-dire de pouvoir faire remonter dans les résultats de recherche la page mère et cela malgré sa potentielle forte concurrence.



Quels sont les inconvénients du siloing et du cocon sémantique ?


Les SEO guys s’accordent sur le fait que le siloing dénote plusieurs inconvénients.


Les pages profondes sont les premières à en pâtir. Elles sont inévitablement plus difficiles d’accès , par l’internaute comme par le robot de Google, car il faut passer par une certaine quantité de pages avant d’y parvenir. Cela représente une grande quantité de clics.


Qui plus est, l’accès à ces pages dépend souvent de la qualité des liens positionnés sur les pages précédentes. Si ces contenus ne sont pas pertinents pour l’utilisateur, peu de chance qu’il clique dessus et donc qu’il parvienne jusqu’aux pages profondes.


Concernant les inconvénients du cocon sémantique, on notera principalement que c'est un processus plus difficile à maîtriser et qui prend également du temps à être mise en place. Il nécessite aussi une attention régulière et des rectifications si nécessaires.


Mais généralement, c’est un mal pour un bien.



Comment mesurer l'impact d’un cocon sémantique ?


Un des éléments les plus importants, c’est d’utiliser Google Analytics pour étudier les différentes landing pages et les actions des utilisateurs sur votre site. Ces données permettent d‘analyser quelles sont les pages les plus consultées, celles qui ont le plus gros taux de conversions et ainsi de suite. Un élément supplémentaire à l’utilisation de Google Analytics, c’est l’analyse des logs (fichiers qui enregistrent tous les événements survenus sur chaque page du site). Cela permet d’analyser l’activité des internautes mais surtout de déterminer la fréquence de passages des crawlers de Google et de vérifier que les pages sont régulièrement consultées.




Après avoir étudié les différents éléments de ces deux principes d’organisation, on peut recommander de déployer un cocon sémantique plutôt qu’un silo SEO. En effet, le cocon sémantique ne met pas de pages à l’écart , permet notamment de faire ranker plusieurs pages et facilite le “une page = un mot-clé”.


Conclusion :


Pour nuancer ce propos, il ne faut pas oublier que chaque stratégie doit être étudiée en amont afin de faire le bon choix. Par exemple, et malgré l’aspect attractif qu'a le cocon sémantique, lorsque l’on possède un site de très grande taille, il est parfois conseillé de préconiser la technique du siloing.


bottom of page